FERMER

La Réunion

Etudes CEROM

Comptes économiques rapides de La Réunion en 2019
Comptes économiques rapides de La Réunion en 2019

La croissance se redresse légèrement
En 2019, la croissance se redresse légèrement à La Réunion : la progression du PIB en volume est de + 2,2 % après le décrochage de 2018 (+ 1,7 %). La consommation des ménages constitue le principal moteur de cette croissance après un fort ralentissement en 2018. La consommation des administrations et l’investissement se redressent également. En revanche, conséquence d’une consommation et d’un investissement dynamiques, la hausse des importations pèse négativement sur (...)

L’impact économique immédiat de la crise sanitaire liée au Covid-19 à La Réunion
L’impact économique immédiat de la crise sanitaire liée au Covid-19 à La Réunion
Une baisse d’activité sans précédent de 28 %

Une baisse d’activité sans précédent de 28 %
La perte d’activité immédiate liée à la crise sanitaire du Covid-19 à La Réunion est évaluée à 28 %. Elle est légèrement inférieure à celle constatée au niveau national (33 %), du fait notamment du poids plus important du secteur public dans l’économie réunionnaise qui amortit cette baisse. Dans le commerce, la contraction de l’activité est évaluée à 60 %, contribuant pour 6 points sur les 28 % de perte d’activité totale. Les entreprises de la construction, quasi à (...)

10 ans après la crise de 2007-2008 - L’emploi public influe fortement sur la dynamique du marché du travail réunionnais
10 ans après la crise de 2007-2008 - L’emploi public influe fortement sur la dynamique du marché du travail réunionnais

Dix ans après la crise économique de 2007-2008, le marché du travail réunionnais a pu rebondir et redevenir dynamique. La courbe de l’emploi se redresse à partir de 2012, d’abord grâce aux contrats aidés, puis au retour de la croissance économique. Entre 2012 et 2017, La Réunion crée plus de 6 000 emplois supplémentaires par an. Ce rythme reste toutefois inférieur à celui observé avant crise. L’économie marchande crée moins d’emplois qu’auparavant. Ceux-ci se concentrent par ailleurs dans des secteurs à (...)

10 ans après la crise de 2007-2008 à la Réunion - Le chômage retrouve en 2018 son niveau d’avant-crise
10 ans après la crise de 2007-2008 à la Réunion - Le chômage retrouve en 2018 son niveau d’avant-crise

Dix ans après la crise économique mondiale de 2007-2008, le chômage au sens du BIT se situe au même niveau à La Réunion : 24 % des actifs en 2018, soit près de trois fois plus qu’en métropole. Après avoir augmenté jusqu’à 30 % entre 2008 et 2013 du fait des conséquences négatives de la récession économique sur l’emploi, il a nettement chuté pour atteindre un point bas de 22 % en 2016. Il est ensuite remonté à 24 % en 2018.
Ce taux de chômage élevé reflète les difficultés des Réunionnais à s’insérer sur un (...)

10 ans après la crise de 2007-2008 - Pauvreté et inégalités de revenus reculent à La Réunion
10 ans après la crise de 2007-2008 - Pauvreté et inégalités de revenus reculent à La Réunion

Malgré la forte récession économique en 2009 et 2010, la pauvreté recule fortement à La Réunion entre 2007 et 2016 (- 9 points). Toutefois, en 2016, le taux de pauvreté à La Réunion reste l’un des plus élevés de France : 39 % des Réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté métropolitain (1 026 euros par mois et par unité de consommation). Cette baisse du taux de pauvreté à La Réunion fait suite à une hausse des revenus plus rapide qu’en métropole, sauf pour les 20 % plus aisés. En conséquence, même si elles (...)

L’endettement des réunionnais - Etudes CEROM
L’endettement des Réunionnais
Quatre ménages sur dix sont endettés, essentiellement pour du crédit à la consommation

En 2015, quatre ménages réunionnais sur dix sont endettés pour l’achat d’un bien immobilier, pour leur consommation, ou les deux. Les Réunionnais sont moins endettés que les métropolitains (38 % contre 45 %). En effet, souvent ils ne disposent pas de revenus suffisants pour pouvoir s’endetter, notamment pour l’achat d’un logement. Ainsi, 20 % d’entre eux remboursent un emprunt immobilier, contre 29 % en France métropolitaine. En revanche, les Réunionnais ont souscrit aussi souvent qu’en métropole un (...)